La ville teste une nouvelle "arme" anticambriolage

25/02/15

Aubagne a été désignée par la préfecture comme ville pilote pour tester un nouveau dispositif anticambriolage. Une technique de marquage développée par la société Smartwater. Une présentation de ces kits de marquage a eu lieu à l'espace des Libertés en présence du maire Gérard Gazay, de l'adjoint à la sécurité Vincent Rusconi, de Frantz Tavart de la préfecture de police de Marseille, et de Sandrine Destampes, commissaire de police d'Aubagne.

"C'est une nouvelle étape dans l'aventure sécuritaire de la Ville, a expliqué le Premier magistrat. Notre politique repose depuis 2014 sur cinq piliers : une augmentation des effectifs de la police municipale qui atteindra les 43 agents d'ici la fin 2015 ; une coopération accrue avec le commissariat, notamment avec la signature en juin d'une convention police nationale-police municipale ; la prochaine mise en place de la vidéoprotection avec l'installation de 21 caméras en centre-ville au dernier trimestre ; et une convention "Voisins vigilants" signées avec les habitants qui seront au nombre de 8 d'ici la fin de l'année". Et le représentant de la préfecture de rajouter : "Aubagne est une ville à proximité de Marseille qui peut être victime d'une délinquance itinérante. C'est son allant en matière de sécurité qui nous a incités à proposer à la municipalité un partenariat avec la société Smartwater. Une manière d'associer la Ville, l'État et le citoyen dans la lutte contre les cambriolages. D'autres essais sont en cours à Mandelieu ou La Ciotat."

EN SAVOIR PLUS

« Retour

Got a question?
HERE