ADN synthétique : pour un été sans cambriolage

01/07/16

Lors du prochain conseil municipal de la ville de Perpignan, sera proposé à l’ordre du jour le vote de mise en place d’un nouveau dispositif à Perpignan. Dès le mois de juillet, seront disponibles en mairie des bombes permettant de marquer ses objets de manière indélébile et unique. Un moyen supplémentaire de lutte et de dissuasion des cambriolages. La bombe d’ADN synthétique sera vendu à prix coûtant aux particuliers et permettra de marquer jusqu’à 1.000 objets. Elle permettra de confondre le suspect en cas d’élucidation et la restitution des objets volés en sera facilité. Un dispositif par aspersion utilisant également l’ADN synthétique individuel sera disponible pour les commerçants.

♦ Le principe du marquage chimique préventif
Le produit est composé de fluoresceine et le contenu de chaque flacon de solution marquante est unique. Cet ADN est identifié par un numéro qui, lors de l’achat est relié à son propriétaire. Le produit invisible à l’oeil nu se révèle sous la lampe spéciale dont les agents de police sont déjà équipés. Ce produit reste actif 5 ans sur les objets, 6 mois sur les cheveux et entre 6 et 8 semaines sur la peau.
La trace ainsi laissée sur les objets dérobés ou sur la peau du malfaiteur permet de l’identifier sans constatation possible.
La restitution des objets retrouvés en cas d’élucidation s’en trouve fortement facilitée et accélérée, précisait Chantal Bruzy, adjointe à la sécurité de la ville de Perpignan.

EN SAVOIR PLUS

« Retour

Got a question?
HERE